Wifi

Peut-on faire du GPS en intérieur?

Oui c'est possible. Des sociétés comme Insiteo se sont même spécialisées dans la géolocalisation indoor.

Le but de la prestation est de proposer une "continuité d'usage des services géolocalisés" en intérieur de bâtiment en répliquant les signaux GPS que devraient recevoir le sol en découvert! Tout ceci est possible en déployant en indoor un maillage d'émetteurs GPS.

Cette technique s'avère être un concurrent redoutable des systèmes existants de géolocalisation par triangulation Wifi, car elle utilise la technologie de positionnement stand-alone GPS native dans quasiment tous les périphériques mobiles. Pour information, la solution wifi repose sur un principe simple:

  • On installe en indoor une constellation de points d'accès Wifi : plusieurs Points d'accès (AP) dont la position géographique est connue
  • Un processus sur le périphérique analyse la force du signal des différents réseaux Wifi environnants. Par triangulation, elle retourne la position géographique.

Pour une précision équivalente, selon Insiteo, là où 10 APs Wifi sont nécessaires, seul 3 émetteur GPS suffisent.

Top non??

La technologie n'est pas à portée du particulier. Par contre, le lambda souhaitant répliquer du GPS pourra opter pour le premier simulateur de constellation portable du marché, le GPSG-1000 d'Aéroflex. Une fois l'outil paramétré, il emmétra localement les signaux GPS (L1, L1C, L2C et L5) de la constellation satellite désirée. Avec 3 GPSG-1000 et une mise à jour du software, on pourrait peut être reproduire le service Insiteo un jour.

Est-il possible de cracker un Wifi avec un iPhone?

On a pu voir ces vidéos sur le net:

En fait, il n'en est rien. Ceux sont juste des personnes qui se sont amusées à compiler le logiciel aircrack-ng sur leur iPhone OS 2.x jailbreaké. Ils ont ainsi pu lancer, à partir d'un fichier de capture airodump-ng, le programme de cassage de clés sur le CPU de l'iPhone.

Comme je l'avais signalé dans le post précédent, il y a deux gros facteurs limitant l'utilisation de la suite Aircrack, la suite permettant le craquage de Wifi. La carte réseau et le driver de la carte doivent:

  • supporter le "sniffage" ou l'écoute de trafic. On parle de mode moniteur.
  • supporter l'injection de paquets.

Ce qui est certain avec l'iPhone, c'est que le driver ne permet pas le mode moniteur et l'injection de paquet. Néanmoins, je n'ai pas trouvé d'informations sur la possibilité hardware de l'iPhone à ce propos... Il y a peut être un espoir de ce coté là.

Remarquons aussi que cette manipulation avec l'iPhone n'est plus possible pour l'instant avec OS 3.x car le compilateur GCC nécessaire pour le make d'Aircrack n'est pas compatible avec cette version du firmware...

Tester la sécurité de son Wifi, ou celui de ses voisins...

Ou comment peut-on craquer un Wifi?

Le craquage de Wifi repose sur plusieurs procédés qu'il convient de présenter.

Le Wifi est une technologie qui permet de relier sans fils des périphériques au sein d'un réseau informatique. Au détriment du câble RJ-45, il connecte votre cher ordinateur au Web via l'utilisation des ondes électromagnétiques.

Il existe deux modes de mises en réseaux sans fils:

  • Le mode infrastructure qui permet la connexion de périphériques équipés de carte réseau Wifi, appelés stations, à un routeur Wifi appelé Access Point (AP).
  • Le mode "ad hoc" qui permet la connexion de deux stations directement entre eux, sans AP.

Une technologie informatique sans fils, diffusant de l'information dans l'espace, s'expose à des problématiques de confidentialité des communications. Devant l'absence de standards sécurisant le Wifi, des politiques de sécurité reposant sur le codage systématique de l'information transitant ont été adoptées. Les plus répandues restent celles du codage de la communication sans fils WEP (Wired Equivalent Privacy) ou WPA (Wi-Fi Protected Access). Des programmes informatique comme Aircrack ont démontrer la vulnérabilité du premier. C'est celui que nous allons exploiter ici!

Changer l'adresse MAC de ses médiums de connexion réseau

Une adresse MAC (Media Access Control) ou UAA (Universally Administered Adress) est une adresse unique permettant d'identifier physiquement et mondialement une interface réseau. Elle est stockée dans cette interface.

Syndiquer le contenu